MoDem 91
Le blog

Enfant NoelLoin de la « magie de Noël », nous avons reçu le vendredi 13 novembre 2015 un tragique coup dans les côtes de la République, mitraillée, explosée… Fusils d’assaut, explosifs artisanaux : autant d’objets que l’on n’imaginerait pas a priori entre les mains de nos enfants. Et pourtant, le rouge du manteau du Père Noël pourrait bien devenir celui du sang, factice cette fois.

Samedi 14 novembre, promenade vespérale dans un centre commercial essonnien, désert. Allez ! Voyons un peu les jeux pour les enfants, histoire de se raccrocher à la vie, à l’avenir. Répliques du fusil d’assaut M16 et de la mitrailleuse Gatling. Avec le son s’il vous plaît. L’histoire ne dit pas si les balles contiennent une réplique d’hémoglobine pour faire « comme pour de vrai ». Malaise.

 

Ça, c’était avant… Mais avant quoi ? Le coup de Com’ ! Un directeur de magasin d’une chaîne implantée dans toute la France a dit : « on a reçu par mail comme consigne de retirer tout ce qui était armes factices le temps que les choses se calment (…) Cela représente une cinquantaine de références » : 50 répliques de Kalachnikov et autres M70 retirées le temps que les esprits soient apaisés. D’autres enseignes bien connues ont eu une ligne directrice plus claire dès le 16 novembre pour retirer de leur site les « jouets trop réalistes » dont certains seront retirés de leur catalogue dès 2016. Réjouissons-nous donc de cette prise de conscience toute commerciale : il n’est pas judicieux de mettre en rayon des armes automatiques après des attentats ayant fait 130 morts. Mais qu’en est-il de l’éthique ?armes a feu enfants

Une mesure a été prise pour réagir aux attentats et c’est très bien. Cependant ce n’est qu’une mesure de circonstance qui ne changera rien à la situation sur le long terme. Pourquoi ne pas mener une réflexion de fond sur la société de demain ? Étrange société où l’on apprend à l’école qu’il ne faut pas brutaliser ses camarades, mais qui fait rentrer la violence des armes de guerre dans la chambre de ses enfants. L’éthique n’est pas le fort des marchands de jouets ni des marchands d’armes. Aussi, faut-il se tourner vers les deux autres acteurs de ce mauvais film d’action : le politique et les parents.

Politiques engagés pour le bien commun, à nous de prendre vos responsabilités pour offrir un cadre législatif favorable à la protection de l’enfance. Nous, Centristes, appartenons à cette catégorie d’hommes et de femmes qui ont choisi l’éthique comme ligne directrice.

Parents, grands-parents, oncles et tantes, à nous de faire des choix de cadeaux qui éveillent les enfants de notre société, pour un meilleur avenir.

Voilà mon souhait pour Noël : construire une France moins violente et plus respectueuse d’autrui, par l’éducation de sa jeunesse.

A propos de l'auteur
Author: Sourya Zinnoury
Derniers articles de l'auteur

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères