Communiqués de presse

valat2012Le Centre pour la France s'est voulue une force d'équilibre unie et rassemblée.

Dans la 8e circonscription de l'Essonne, Eric VALAT, Conseiller municipal et Président du groupe MoDem à Montgeron, a rassemblé autour de sa candidature des soutiens locaux (élus, militants, sympathisants,…) de toute la famille centriste : MoDem, Alliance centriste, Nouveau Centre, Parti Radical Valoisien et de la droite républicaine (République solidaire). Élu local très impliqué, il est Conseiller délégué au SyAGE et à la CASVS (chargé de mission sur la gestion des déchets et des OM) et Vice Président du SIREDOM.

Sa compétence et sa capacité à rassembler seront des atouts précieux à l'Assemblée nationale.

Le Mouvement Démocrate de l'Essonne appelle tous les électeurs soucieux d'un Parlement compétent et où s'exprime un débat démocratique serein et constructif, à soutenir la candidature d'Eric VALAT par leurs actions militantes et leurs votes.

Eric RAIMOND
Vice-Président, chargé de la visibilité
Mouvement démocrate de l’Essonne

mordefroid-2012-legislatives-essonne-coverLe Centre pour la France a présenté la candidature de Jean-Paul Mordefroid (Maire-Adjoint Verrières-le-Buisson) et de Sophie Lecomte (Conseillère municipale Les Ulis) dans la 5e circonscription de l'Essonne, où plus de 12 % des électeurs ont fait confiance à François Bayrou au premier tour des élections présidentielles.

Dans cette circonscription où 17 candidats se présentent aux suffrages des électeurs, Jean-Paul Mordefroid et Sophie Lecomte sont les seuls candidats centristes.

Le Mouvement Démocrate de l'Essonne appelle tous les électeurs du Centre à se mobiliser pour soutenir par leurs actions et par leurs votes cette candidature. Montrons que notre courant politique est encore une force majeure en France et dans la 5e circonscription  de l'Essonne.

Eric RAIMOND
Vice-Président chargé de la visibilité
Mouvement Démocrate de l'Essonne

modem 91 presse

L’investiture de M. Malek Boutih (ou de Mme Fatima Ogbi…) pour les législatives 2012 n’est pas une bonne nouvelle

Pour remplacer M. Julien Dray, député sortant, qui ne se représentera pas, les militants socialiste ont désigné leur candidat aux législatives pour la 10ème circonscription de l'Essonne pour les législatives de juin. De M. Malek Boutih ou de Mme Fatima Ogbi, les résultats locaux ont fait planer une grande incertitude sur le choix du candidat socialiste : 154 voix auraient été attribuées à M. Boutih contre 151 à Mme Ogbi. Mais, outre une abstention, neuf bulletins restant ont fait l'objet d'un recours de la part de M. Malek Boutih, qui conteste la validité de ces adhésions.

Au cœur de cet imbroglio, il reste donc au parti socialiste à désigner son candidat officiel, dans une atmosphère surréaliste de suspicion. Cela augure mal de l'avenir !

Dans ces conditions, quelles que soient les qualités de la personnalité choisie, cette investiture n'est pas une bonne nouvelle pour la 10ème circonscription de l'Essonne. En effet, elle résulte d'une lutte de pouvoir interne à un parti et ne représente rien de plus que l'aboutissement d'une « guerre de succession ». Ce n'est donc pas un gage de légitimité ni pour le candidat, ni pour les électeurs.

De plus, cette investiture n'est motivée par aucuns des enjeux auxquels doivent faire face les habitants de nos villes. Face aux problèmes d'emploi, de logement, de développement économique et social qui frappent de plein fouet nos concitoyens, les réponses à apporter nécessite un rassemblement de toutes les bonnes volontés, au-delà des querelles de parti dont le candidat socialiste est le fruit, au-delà du clivage droite-gauche qui a plongé notre circonscription dans l'immobilisme pendant les législatures de M. Julien Dray.

L'ensemble de ces motifs confortent les élus municipaux et les militants du Modem de la 10ème circonscription de l'Essonne dans leur engagement à construire et proposer une alternative indépendante et responsable au choix proposé par le PS et l'UMP.

Sainte-Geneviève-des-bois, le 17 février 2012
Jean Pouch – délégué de la 10ème circonscription

Législatives 2012 : Serge GAUBIER, président du MoDem 91 et conseiller municipal de Grigny, est le candidat investi par le MoDem pour représenter le CENTRE POUR LA FRANCE

 serge gaubier

Serge GAUBIER, président du MoDem 91, est conseiller municipal de Grigny depuis 2001. Il a été officiellement investi par le MoDem pour représenter le CENTRE POUR LA FRANCE aux élections législatives 2012 pour la 10ème circonscription de l’Essonne.

Sa candidature présente deux caractéristiques majeures : celle de porter les valeurs du centre et celle d’être issue d’un élu local de terrain résidant sur le territoire de la circonscription.

 

1) Afin de porter les valeurs du centre, dans la continuité des trois millions d’électeurs qui ont accordé leur confiance à François Bayrou au premier tour de l’élection présidentielle et au projet pour la France « Produire-Instruire-Construire », Serge GAUBIER entend défendre six priorités majeures :

modem_91_presse

Plateau de Saclay : des transports qui fonctionnent aujourd’hui et pas dans 20 ans !

Après le discours du président de la république vendredi dernier sur le plateau de Saclay, le Modem de l’Essonne dénonce la manière dont est traité le dossier des transports par l’Elysée.

« Il existe un décalage énorme entre le projet de métro automatique qui verra le jour dans 20 ans et l’attente des habitants de ce territoire qui galèrent dans leur déplacements quotidiens »

Le Modem de 91 demande que l’effort soit porté en priorité sur :

  • La modernisation urgente des lignes B, C et D du RER
  • La recherche de solutions adaptées pour fluidifier les liaisons entre le plateau de Saclay et les vallées qui l’entourent.
  • L’amélioration des accès aux parcs d’activités de Courtaboeuf et de Vélizy

Les Essonniens attendent autre chose que de grands discours sur le cluster international, ils réclament en urgence un vrai plan structurant des transports ainsi que les investissements correspondants.

Daphné Ract-Madoux
Présidente MoDem 91