MoDem 91
Le blog

orly colloqueLe colloque, en partenariat élus et associations, sur le devenir d'Orly s'est tenu le 3 décembre dernier à Massy. Les intervenants de qualité ont permis de poser avec acuité les enjeux environnementaux, économiques et sociaux liés à l'activité de cet aéroport et à une éventuelle délocalisation.

Des intervenants de haut niveau, ayant des approches différentes, se sont exprimés :

• Monsieur Vincent DELAHAYE, Sénateur de l'Essonne, Président de la communauté Europ'Essonne, maire de Massy a ouvert le colloque en soulignant l'intérêt de cette activité sur le plan économique.

• Monsieur Jean Pierre MOULIN, ingénieur urbaniste, a posé un diagnostic urbanistique d'Orly.

• Monsieur Didier GONZALES, député maire de Villeneuve-le-Roi, a exposé les raisons de son analyse pour une délocalisation.

• Monsieur Claude CARSAC, ingénieur chimiste (E S P C I), a souligné les nuisances sonores et la pollution chimique liées à l'aérien.

• Monsieur Jean Louis PIGEON, membre du conseil d'administration de l'aéroport de Paris, nous a informé de l'évolution de l'aéroport.

• Monsieur Alain VILLEMEUR, ingénieur centralien, docteur en sciences économiques et professeur à l'Université Paris-Dauphine, nous a développé l'enjeu économique du pôle d'Orly

• Monsieur Claude JEANLIN, ancien maire d'Evry, ancien conseiller régional et ancien vice président du conseil général, a évoqué la question d'un troisième site possible.

Ces différentes approches nourrissent notre réflexion sur le devenir d'Orly et un DVD synthétique sur le colloque a été réalisé. Retrouvez ci-après la vidéo

{flv}_orly_col_2011{/flv}

Nous vous précisons que la réflexion se poursuit au sein de la commission sur l'avenir de l'aéroport d'ORLY qui est animé par le préfet André VIAU à la demande de notre ministre des transports et la prochaine réunion est prévue le 25 janvier prochain.

Orly

 

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères