MoDem 91
Le blog

Agence pour léconomie de lessonne PSPBonne nouvelle pour Massy en février 2016 : les deux sites du Crédit Agricole Consumer Finance (Sofinco) à Evry et celui d'Arcueil vont être délocalisés à Massy : 950 emplois quittent la commune d'Evry. Ils restent dans le département. Cela console un peu les Evryens. Pourquoi Evry se glisse-t-elle doucement dans la peau d'une capitale administrative et Massy dans celle d'une capitale économique ? Le TGV et la proximité du plus grand pôle universitaire de France y seraient-ils pour quelque chose ?

Nous ne souhaitons pas qu'Evry et son agglomération deviennent une "cité-dortoir" de travailleurs migrant pendulairement à Paris ou Massy chaque jour. Alors que faire ?

Les travaux liés au Grand Paris (transports collectifs en site propre, réaménagement complet du quartier du Parc aux Lièvres) vont offrir de l'emploi dans le BTP. A l'issue de ces travaux, vers 2019, Evry Sud et donc le Génopôle, Télécom Sud-Paris ou encore la Snecma seront mieux reliés à Massy et Orly. Nous pouvons nous en réjouir.

Le Grand Stade de Rugby aurait lui aussi généré de l'emploi dans le domaine de la construction et à terme dans le secteur commercial, mais au détriment de l'Agora, du centre ville et des petits commerces. Beaucoup de bruit pour rien car le projet semble mal en point. Pour information, chaque étude de faisabilité est facturée dans les 2 millions d'euros dont 100.000 euros aux frais de la commune et 300.000 euros pour le département. On s'étonnera que les impôts locaux sont élevés !

Les petits commerces : parlons-en ! Quelle fiscalité leur est-elle appliquée ? Ont-ils les moyens de faire face à la grande distribution ? Carrefour s'affranchirait de payer 600.000 euros d'impôts sur les sociétés chaque année auprès de la commune (source : CCI). N'est-il pas temps d'homogénéiser la fiscalité sur le territoire Evryen ?

Le taux de chômage à Evry s'élève à 17% au sens du recensement (personnes de 15 à 64 ans déclarant rechercher du travail, sans nécessairement être inscrits à Pôle emploi). Les Evryens et notamment les plus jeunes, les ouvriers et les employés, attendent un renouveau du bassin d'emploi.

"Francis Chouat nous avait promis un plan de développement stratégique avec des moyens pour booster la ville, mais on l'attend toujours", regrette Joseph Nouvellon, candidat aux municipales 2014 du groupe Evry au Coeur.

Annick DELWAULLEInterview Annie Leclerc 15 mars 2016 2 Copie 3 Copie

responsable éditoriale MoDem Essonne, militante à Evry 

 


  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères