MoDem 91
Le blog

Jean-Jacques Jégou, membre du Shadow Cabinet, responsable du Budget, des comptes publics, et de la lutte contre les déficits du Mouvement démocrate, rappelle que le MoDem et François Bayrou réclament depuis déjà plusieurs années une grande réforme fiscale, pour rendre moins complexe et plus juste notre système fiscal.

Depuis sa création en 2006 par Dominique de Villepin, François Bayrou dénonce l'injustice du bouclier fiscal, injustice enfin reconnue aujourd'hui par le ministre du budget François Baroin. "Qu'un ministre parle de sa suppression, c'est une véritable révolution" a estimé Jean-Jacques Jégou, alors que le gouvernement défendait contre vents et marées ce dispositif qui était devenu un véritable dogme présidentiel. "Le président de la République jurait, il n'y a pas si longtemps encore, que jamais il n'y toucherait", rappelle le sénateur du Val-de-Marne.

Le sénateur du Val-de-Marne, maire du Plessis-Trévise, rappelle que si le Mouvement Démocrate est favorable à la suppression du bouclier fiscal, à la refonte de l'ISF pour le transformer en un véritable impôt sur le patrimoine, et à la création d'une nouvelle tranche d'impôt sur le revenu pour les plus hauts revenus, il estime qu'une vraie réforme fiscale ne peut se limiter à ces seuls aspects.

 


Une véritable réforme fiscale nécessite au préalable une remise à plat de l'ensemble de notre système fiscal, un large débat avec les Français et une large concertation" a conclu le vice-président de la Commission des finances. Elle ne peut pas se faire la va-vite, à l'occasion d'une loi de finances rectificatives à six mois du débat présidentiel, car elle se traduira par une fausse réforme, une réforme d'affichage politique.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères