MoDem 91
Le blog

modem 91 blog Editorial orlLe dernier trimestre de 2011 connaît de fortes secousses financières notamment en Europe avec le rebondissement de la dette souveraine Grecque. La France est inquiète concernant son triple A, le gouvernement est contraint d'amender son budget 2012 et de revoir sa copie sous l'angle de la rigueur. Toute cette tourmente financière ne doit pas nous faire oublier les problématiques concrètes qui pèsent sur notre département de l'Essonne. Aussi allons nous effectuer un coup de projecteur sur la circulation aérienne.

Au préalable, je tiens à souligner les problèmes environnementaux posés par la circulation aérienne, que ce soient les pollutions chimiques ou les nuisances sonores. En effet la circulation aérienne a une influence sur la pollution atmosphérique car les polluants émis par les moteurs aéronautiques sont les mêmes que ceux qui sont d'origine automobile. Les oxydes d'azote, les particules fines P M 10 et P M 2,5 ont de sérieux impacts sur la santé, et à long terme, cela favorise des problèmes au niveau respiratoire, ou même peuvent être à l'origine de mort prématurée. Pour l'heure, les nuisances sonores sont celles qui sont perçues par les populations survolées, et un déplacement de trajectoire fait l'objet de polémiques. C'est le cas actuellement dans le sud de l'Essonne pour les arrivées des avions en provenance du Sud-Est et à destination de l'aéroport de Paris Orly en configuration de vent d'Est. Sur cette question, il appartient à Madame le ministre Nathalie Kosciusko-Morizet de prendre un arrêté pour entériner ce changement de trajectoire. Ce déplacement vers le sud d'un couloir aérien provoque des nuisances sur de nouvelles populations ; cela ne nous paraît pas une solution souhaitable, et nous demandons d'approfondir la question. Cependant il semblerait que la mise en application de cette nouvelle procédure se ferait le 17 novembre...

Par ailleurs, le député-maire de Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzalès, souligne dans le cadre du Grand Paris qu'il y a une nécessité de soulager les nuisances aériennes actuelles subies par les populations. Ce dernier pose la question de l'avenir de l'aéroport d'Orly avec une délocalisation possible. Cet été, les réactions ont été vives, et en réponse, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet a mis en place une commission ad hoc sur le devenir d'Orly.

Sur ces sujets qui animent l'actualité, le fond du problème qui est posé est celui de notre cadre de vie à tous. Nous devons trouver un juste équilibre entre le développement économique et la gêne que cela procure d'une part, et d'autre part le bien-être de chacun et le respect de notre environnement. C'est un équilibre bien difficile à trouver notamment en ce qui concerne le tout aérien. Au niveau de notre département la question est posée, les associations environnementales se sont saisies de cette problématique, et nous, Mouvement Démocrate, pensons que nous devons provoquer des débats en toute transparence sur ces sujets. C'est pourquoi nous sommes à l'initiative, en partenariat avec le milieu associatif, d'un colloque de réflexion dont le thème est le suivant :

"Quel avenir pour l'Essonne ? 1 - Autour d'Orly : problématiques environnementales, économiques et sociales"

Vous êtes invités à participer à cette réflexion le samedi 3 décembre à Massy, salle le Fair Play, avenue du Noyer Lambert à 13 heures 30.

Nous pensons que nous devons tous être acteurs de l'évolution de notre territoire, et par cette rencontre partenariale élus / associations sur cette question forte et concrète qui concerne notre département, nous voulons contribuer au devenir de l'Essonne; c'est l'affaire de nous tous.

Nathalie LAVAUD
Vice-présidente du Modem Essonne
  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères