MoDem 91
Le blog

modem 91 blog Editorial sgLa fin d’année 2011 a été marquée, pour nous adhérents au Mouvement Démocrate, par la confirmation de la candidature de François BAYROU à la présidentielle de 2012. Ses différentes interventions médiatiques ont clairement souligné son souhait de mettre un terme au système du balancier, une fois à droite, une fois à gauche, qui s’est institué en France depuis 1980 et qui nous a « englués » dans la situation de crise que nous vivons actuellement.

Nous retiendrons également le quinquennat désastreux de Nicolas SARKOZY où le chômage, en cette fin de mandat, avoisine les 10%, où l’endettement et la faiblesse de la croissance maintiennent une épée de Damoclès sur la conservation du triple A. Un bilan qui inquiète les marchés financiers et expose notre pays à une détérioration des conditions de vie au quotidien de ses citoyens.

Le constat de la situation de la France exprimé dans le dernier livre de François Bayrou, et repris par l’ensemble des personnalités politiques en cette fin d’année 2011, est que notre pays ne produit plus, n’instruit plus.  D’autant plus affligeant est de constater que la politique menée sous le mandat Sarkozy a généré des castes. Castes qui ont aggravé la fracture sociale et abandonné la jeunesse de nos banlieues malgré des engagements forts.

En tant qu’adhérents du MoDem, nous gardons espoir que cette crise qui fait la Une des différents médias contraindra les Français à se détourner de l’utopie des promesses électorales pour mieux adhérer au projet de vérité du candidat François BAYROU dont l’analyse de la situation économique et les prédictions pessimistes à l’encontre de notre pays, exposées aux Français en 2007, s’imposent à nous aujourd’hui.

Il est certes difficile de rejeter les idéologies politiques ancrées, pour certains, par l’entourage familial, social et professionnel. Pourtant, en 2012, il sera nécessaire que les électeurs s’affranchissent de ces attaches politiques traditionnelles ayant abouti à entretenir les dogmes du tout-Etat ou du tout-libéral et à opposer réformisme et conservatisme, car il en va du devenir de notre Nation.

Le bien-être du peuple a été bien trop souvent mis entre parenthèses pour se cantonner à une logique du bloc contre bloc de nos partis politiques. Cette situation a soutenu une impossibilité du langage de la vérité résultant au cumul des promesses fallacieuses et de la dérive de la gouvernance de la France.

Il est temps de mettre un terme à ce système du bipartisme qui entretient l’impossibilité de l’émergence d’une nouvelle voie politique. Voie qui s’articulerait autour du réalisme immédiat et de l’utopie pour demain.

« La réponse ne dépend pas des autres. Elle dépend de nous-mêmes, citoyens français,
trimballés depuis des années d’illusions en illusions » (François Bayrou)

Nous, au Mouvement Démocrate, nous pensons que le temps est venu de remettre l’humain au centre de toute décision et d’imposer que l’argent et les élus deviennent les « outils » au service du redressement de la France.

Mais une politique de redressement et d’espoir ne peut réussir qu’avec une majorité large et plurielle. Une majorité qui s’engage avec force dans une politique audacieuse, innovante dont seuls l’intérêt général et la préparation de l’avenir des générations futures seront les fondements.

Le général De Gaulle a voulu que cette élection soit la rencontre d’un homme et d’un peuple. Les électeurs se retrouveront donc dans les valeurs portées par un candidat, dans sa personnalité, beaucoup plus que dans son étiquette.

Dans l’Etat d’urgence où se trouve la France, il nous faut nous unir autour de François BAYROU seul candidat, à ce jour, capable de créer cette synergie politique afin de redynamiser notre pays pour engager les réformes nécessaires au redressement de notre pays.

Serge GAUBIER
Président du MoDem 91
  • j'adhère à une union républicaine, je doute que la gauche et la droite le fassent de gaité de coeur, il n' y'a qu'un moyen de leur forcer la main , faire élire Bayrou !

    Raccourci URL:

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères