MoDem 91
Le blog

modem 91 blog Editorial eriLa France a rejeté Nicolas Sarkozy et refermé une parenthèse politique caractérisée par les affaires, les dérives budgétaires, l'injustice fiscale et toutes sortes d'abus de pouvoirs. François Hollande a été élu par rejet du "sarkozysme" et sur la base de promesses intenables sur le plan économique. Il fallait faire un choix. Certains d'entre nous n'ont pu s'y résoudre. D'autres ont dû balancer entre les valeurs et le pragmatisme. C'est finalement le choix d'une personnalité, plus que d'un programme, qui aura prévalu.

Faut-il considérer qu'aujourd'hui tout est plié, que les médias et les prétendus experts ont déjà voté pour nous les citoyens ? Faut-il considérer que désormais la Gauche aura tous les pouvoirs, comme celui de précipiter le pays au bord du précipice au bord duquel l'a acculé le sortant ? Faut-il continuer à observer consternés l'affrontement brutal de deux blocs ? A se résigner à perdre toujours un peu plus dans ce concours de démagogie ?

Non ! La France ne peut plus s'offrir le luxe de querelles stériles, de faux débats, de rodomontades ridicules.

Le 10 et le 17 juin 2012, nous élirons nos nouveaux députés. Et retombant dans nos vieux démons on se demande déjà si Hollande aura ou non une majorité de gouvernement. Que ne faisons-nous pas un vote global, pourquoi pas référendaire, pour demander au peuple si on accorde ou non une majorité au président élu à l'Assemblée ? Si l'essentiel est là, supprimons les députés !


Mais l'essentiel n'est pas là ! L'essentiel n'est pas de voter pour une majorité ou une opposition. L'essentiel n'est pas de lobotomiser l'électeur, de le réduire au langage binaire des ordinateurs de l'après-guerre ! L'essentiel, c'est d'être des citoyens et non des machines plus grégaires que des moutons !

Or un citoyen, ça réfléchit, ça étudie, ça analyse. Lorsque nous voterons ce sont des femmes et des hommes qui nous représenterons à l'Assemblée nationale. Lorsqu'ils auront reçu ce mandat de nous, ils agiront en notre nom, en leur âme et conscience. Nous devons alors nous assurer de leur probité, de leur compétence et des valeurs qu'ils portent :

Ces valeurs centrales d'indépendance d'esprit, d'humanisme et de générosité, de réalisme économique et budgétaire, d'idéal européen,
Ces valeurs du "Centre pour la France"
Ces valeurs permettant le rayonnement de la France éternelle, patrie des droits de l'Homme et de la philosophie des Lumières

Ce sont elles que nous souhaitons voir représentées à l'Assemblée nationale. Pour modérer les dérives budgétaires d'une gauche acquise à la surenchère des dépenses publiques, pour modérer les dérives liberticides et xénophobes d'une droite tentée par les extrêmes.

Le 10 et 17 juin, envoyons les députés du "Centre pour la France" arbitrer le débat démocratique.

Eric RAIMOND
Vice-Président chargé de la visibilité
MoDem 91
  • Rejet du Sarkozisme selon vous, mais avec l'aide de votre Président. Le pouvoir est plus important que son idéologie est nous pouvons remarquer que même en essonne le pouvoir amène des personnes de votre bord à oeuvrer pour le FN. Bizarre NON.

    Raccourci URL:
  • @guest c'est dommage que la droite que l'on aime celle avec qui le Centre libre a des valeurs en communs soit totalement occultée par une droite qui court derrière l'extrême droite, valide ses propos, divise les français. Et c'est des gens du Modem qui ouvre pour le le FN ? j'ai comme l'impression que la droite, celle que vous exprimez est en train de (re)devenir la plus bête du monde

    Raccourci URL:

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères