MoDem 91
Le blog

modem 91 blog Editorial jpmVoulez-vous vraiment la législation de la GPA (grossesse pour autrui) ? Savez-vous que c'est une conséquence inéluctable du mariage homosexuel et de la PMA pour toutes, au nom de l'égalité des droits fondée sur les désirs incontestables de chacun ?

La GPA, c'est la porte ouverte à nombre de trafics, à l'exploitation des plus faibles avec son cortège de souffrances, et potentiellement des contentieux déchirants. C'est une étape de plus dans la marchandisation du corps de la femme et de la personne de l'enfant à naître.

J'ai entendu des élues socialistes favorables à la PMA, au nom du droit des femmes, qui m'assurent qu'elles s'opposeront à la GPA au nom de la dignité des femmes. Que vaut cette promesse quand on relit les déclarations de Mme Guigou, ministre de la justice lors de la création du PACS, assurant aux députés qu'il ne saurait y avoir de mariage homosexuel. Si la loi sur ce mariage (abusivement appelée « pour tous ») est promulguée, la législation sur la PMA passera dans la foulée et la GPA viendra immanquablement à l'ordre du jour, les verrous juridiques (notamment devant la CEDH) ayant sauté.

Saluons la clairvoyance, l'honnêteté et le courage des quelques rares élus socialistes ou divers gauche qui, au nom de l'humanisme, ont refusé de voter cette loi, malgré les fortes pressions dont ils ont été l'objet. Leur humanisme et le nôtre se rejoignent dans une vision de la Loi fondée sur des valeurs universelles objectives et pérennes, et pas soumises aux aléas de désirs érigés en revendications de « nouveaux droits ».

Ainsi le désir d'enfant prend-il le dessus sur le droit de l'enfant, notamment droit à un père et à une mère (reconnu par les conventions internationales). C'est pour ce droit que s'est mobilisé plus d'un million de manifestants le 13 janvier, plus de 700 000 signataires de la pétition demandant la saisine du Conseil économique, social et environnemental (une première), et qu'ils seront nombreux, le 24 mars sur les Champs Élysées, au moment où le Sénat devra voter ce texte.

Nous assistons à l'émergence d'un mouvement populaire pour une véritable « écologie humaine ». De nombreux élus et militants du MoDem de l'Essonne y participent. Mais le Mouvement Démocrate lui-même est étonnamment muet sur cette question et sur la situation politique qui se crée. Certes François Bayrou a fait des propositions faisant droit aux différents points de vue et cherchant une issue réaliste et pacificatrice à ce débat mal engagé. Cependant ce débat n'a pas eu lieu au sein du Mouvement Démocrate, où je sais que des élus et des militants sont à l'inverse de ma position sur cette question !

Aujourd'hui, Madame Taubira nous propose rien moins qu'un « changement de civilisation ». En écho Vincent Peillon, Ministre de l'Éducation, souhaite « arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel ». Face à cette vision quasi totalitaire, face à la conduite sectaire de ce projet de loi, et face aux risques majeurs qui découleront de son adoption, notre humanisme nous appelle à la résistance.

Jean Paul MORDEFROID, Vice Président du MoDem de l’Essonne
Adjoint au Maire de Verrières le Buisson
Conseiller national du MoDem
  • Je commençais à désespérer de ne voir aucune réponse sérieuse du MoDem sur la GPA ! je partage la tonalité générale, un peu moins l'opposition au mariage. Je me réjouis à l'idée que ce débat puisse être mené au sein d'une famille politique humaniste. il faut continuer.

    Raccourci URL:

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères