MoDem 91
Le blog

modem 91 blog Editorial sg

François BAYROU en a indiqué la raison : l’alternance dont le pays aura besoin pour engager la reconstruction de la nation à l’issue du présent quinquennat s’oblige par le rassemblement des forces centristes et la construction d’un Centre fort, pas d’un centre droit, indépendant en mesure de faire des alliances.

C’est sur cette base, ce principe, que nous, adhérents du MoDem aux universités de rentrée de Guidel, avons agréée le rassemblement centriste proposé.

Les propos d’un François SAUVADET : « il faut tout clarifier et que le MoDem soit dans l’opposition à la gauche, dans toutes circonstances » ne peuvent que nuire à cette construction. Pour ma part, en tant que Président du Mouvement Démocrate de l’Essonne, je confirme et je soutiens, dans le cadre des prochaines élections municipales, le principe que les élus locaux doivent savoir travailler indépendamment de leurs couleurs politique et s’engager derrière un projet et un Homme pour l’intérêt général de la cité. Je ne saurai rappeler à nos collègues des différents mouvements centristes que la publicité sans discontinuité sur ce temps prénuptiale doit son origine au changement de ton de François BAYROU envers François HOLLANDE. En effet, le ton critique envers le Président de la République s’est exprimé crescendo à travers les interviews de ces derniers mois. La modification de ton a pris naissance devant la faiblesse récurrente dans l’engagement réformiste de l’actuel gouvernement et des mesurettes annoncées à grands renforts de communication comme seule réponse aux problèmes structurels de notre pays.

Le fait qu’après 18 mois de gouvernance, la gauche ne soit pas au rendez-vous de ses promesses et que l’ex majorité s’entredéchire sur comment approcher l’électorat de l’extrême droite a créé les conditions nécessaires à un redoux entre les 2 leaders centristes.

L’unique objectif d’un rapprochement doit être de donner au Centre la dimension nécessaire pour incarner une réelle force politique. Il est donc impératif pour la réussite de cette volonté que les « leaders » sachent mettre leur ego au service de l’intérêt général en tournant la page des divisions et des querelles de personnes. Le rassemblement ne peut et ne doit pas être un coup électoral mais le début d’un engagement pour une génération.

Serge Gaubier
Président MoDem 91

 

 

 

 

 

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères