MoDem 91
Le blog

Je savais que j’étais centriste et que j’étais européen. Un peu comme on naît français, ou italien. Pourquoi ? Non pas parce que tout seul on n’est rien dans la mondialisation ambiante ou trop petit, ces arguments sont venus ensuite. Non, à vrai dire, je ne savais pas. Peut-être qu’un drapeau à étoiles rend rêveur et est porteur de songes ?

À Bruxelles, j’ai trouvé. Au Parlamentarium, devant une vitrine où je suis resté une heure et demie, la première, j’ai pleuré. J’ai lu et écouté, relu et réécouté, l’histoire et les documents de Monnet, Schuman et Adenauer, pour arriver à la déclaration fondatrice du 9 Mai, au bout de 8 projets raturés, retravaillés.


J’ai vu des représentants de pays qui avaient soit gagné soit perdu la guerre, dire : « je mets en commun ce que j’ai et je le place sous une autorité collégiale », j’ai vu des gens épris d’idéaux considérer l’économie avec un grand réalisme, j’ai vu des gens pétris du souhait de l’intérêt général au-delà des intérêts personnels et/ou nationalistes. J’ai vu pourquoi j’étais européen par nature, et pourquoi il était nécessaire de se battre pour ces valeurs, que ce soit dans des discussions entre amis ou entre collègues. J’ai vu pourquoi il ne faut pas renoncer à défendre les grandes idées qui visent à rassembler les peuples.
Et le centrisme dans tout ça ? Par essence même, ce courant d’idées n’est pas aliéné à une doctrine, de gauche ou de droite, si ce n’est celle d’œuvrer avec la volonté de préserver le bien commun, au nom de l’intérêt général. Monnet, qui on l’a su ensuite n’aimait guère De Gaulle, et Schuman, qui avait voté les pleins pouvoirs à Pétain, venaient d’horizons différents mais s’étaient alliés pour une cause qui les dépassait : construire la paix et l’économie de l’Europe. C’est une énorme victoire intellectuelle du centrisme, car déjà des voix s’inquiétaient de la forte remontée économique de l’Allemagne de l’Ouest. Un centriste cherche à rassembler et non à diviser. En repartant, je savais pourquoi j’étais centriste, et européen.

Olivier Carbonneaux,
Militant centriste et européen d’Étampes

 
01 Wikiwix p1 avant tout declaration Annexe 1 :
Original numérisé de la déclaration du 9 mai 1950, sur le site du Ministère des Affaires Etrangères.
Version archivée lors de son insertion comme lien externe de l’article « Déclaration du 9 mai 1950 » de Wikipedia.

Annexe 2 :
Les trois acteurs principaux de la déclaration Schuman du 9 mai 1950 :

02 Jean MonnetJean Monnet

Jean Monnet a été Commissaire Général au Plan de 1946 à 1952.
Jean Monnet a conduit diverses réflexions depuis 1940 sur les conditions nécessaires à la paix, sur l’avenir de l’Europe, sur les relations franco-allemandes et provoqué des entretiens sur ces sujets avec divers ministres depuis 1947.
Au début de l’année 1950, il travaille en secret sur un projet de mise en commun entre la France et l’Allemagne du charbon et de l’acier, principales sources d'une possible industrie de guerre.
A partir d’avril 1950, il constitue une petite équipe autour de lui pour rédiger une note rappelant la nécessaire construction de l’Europe pour la paix et préconisant pour ce faire de placer l’ensemble des productions de charbon et d’acier de la France et de l’Allemagne sous une Haute Autorité commune, ouverte aux autres états européens et explicitant les bénéfices attendus et le plan d’action détaillé.
La 7ème version est soumise fin avril à la lecture de Robert Schuman qui va alors défendre lui-même le plan.
La 9ème version constituera la déclaration Schuman du 9 mai 1950.

Suite au Traité de Paris instituant la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA) signé le 18 avril 1951 et entré en vigueur le 23 juillet 1952, Jean Monnet sera le premier Président de la Haute Autorité de la CECA jusqu’à sa démission en 1955. Il pourra ainsi mettre en œuvre le plan qu’il avait préparé.


 
03 Robert SchumanRobert Schuman

C’est en tant que ministre des Affaires Etrangères que Robert Schuman a finalisé avec Jean Monnet la rédaction de la déclaration, l’a défendue au Conseil des Ministres dans la matinée du 9 mai 1950, l’a proposée au Chancelier Adenauer puis a prononcé le discours de l’Horloge devant une centaine de journalistes convoqués dans la salle de l’Horloge du Quai d’Orsay.

La déclaration Schuman propose la création de la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (CECA), qui constitue la première pierre de l’Union européenne.

C’est l’acte fondateur de l’Union européenne. Cet événement est commémoré tous les ans à cette date grâce à la Journée de l’Europe.


 

 

04 Bundesarchiv B 145 Bild F078072 0004 Konrad AdenauerKonrad Adenauer

Konrad Adenauer est le premier chancelier fédéral de la République Fédérale Allemande (RFA), l’Allemagne de l’Ouest.
Parallèlement à sa présentation au Conseil des Ministres français, Robert Schuman envoie un émissaire Robert Mischlich présenter la déclaration Schuman au chancelier qui lui apporte immédiatement un soutien enthousiaste.
Dès lors, plus rien ne s’oppose à l’organisation du Discours de l’Horloge à 17h30 le 9 mai 1950.


Le lien ci-dessous donne les ressources du Centre virtuel de la connaissance sur l'Europe (CVCE) sur la Conférence de presse de Robert Schuman du 9 mai 1950. Parmi ces ressources, un enregistrement audio de 90 secondes de la lecture par Robert Schuman de sa déclaration du 9 mai…
Et les neuf versions successives de la déclaration Schuman du 9 mai 1950.
http://www.cvce.eu/education/unit-content/-/unit/5cc6b004-33b7-4e44-b6db-f5f9e6c01023/141a459f-ccc8-4472-8055-4222724eb1b6/Resources#359536d0-954b-40be-a7d7-fcf95bd4bb8e


Annexe 3 :
Article de « Toute l’Europe » sur « La genèse de la Déclaration Schuman du 9 mai 1950 »

Pour en savoir plus sur la déclaration Schuman du 9 mai 1950, lisez cet article de « Toute l’Europe » qui l’inscrit dans sa complète perspective historique.
http://www.touteleurope.eu/actualite/la-genese-de-la-declaration-schuman-du-9-mai-1950.html


  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères