MoDem 91
Le blog

modem 91 blog municipale201Constant Lekiby (Mouvement Démocrate) est à la tête d'une liste ouverte à toutes les sensibilités républicaines pour les élections municipales de 2014 à Epinay-sous-Sénart. Nous vous le présentons à travers une interview à trois questions.

1/ Pouvez-vous nous rappeler quel fut votre engagement dans votre ville ces dernières années ?

C.L. : En 2008, notre liste avait obtenu 35% des voix, insuffisant pour remporter les élections. Je siège donc dans l'opposition en tant que Président de groupe. C'est un honneur et une mission de vigilance au service des Spinoliens. Je suis entouré d'élus très investis avec lesquels nous réalisons un travail que nos adversaires s'accordent à reconnaitre. Notre méthode est celle des 3 "I" : Identifier les problèmes, Imaginer les solutions et Initier les actions. C'est ainsi que nous avons travaillé sur la défense des locataires, sur la protection du parc de la forêt, sur la maitrise des finances... comme disent les Spinoliens, la France a perdu son triple "A", Epinay-sous-Sénart a retrouvé son triple "I"

2/ Quel constat faites-vous de l'état actuel de la gestion municipale aujourd’hui ?

Constant LekibyC.L. : L'équipe actuelle est en place depuis 13 ans. Elle a fait la preuve de son incapacité à résoudre les problèmes de la ville. En 13 ans, Epinay-sous-Sénart est devenue la seule ville de France de plus de 12 000 habitants, à ne pas avoir de boulangerie : imaginez 13 000 habitants quittant leur commune, chef lieu du canton, pour aller acheter leur baguette à Boussy saint Antoine (7 000 habitants). Il n'y a qu'ici que l'on voit cela. Toute proportion gardée, c'est comme s'il n'y avait plus de boulangerie à Paris et que les parisiens soient obligés d'aller à Ivry ! La dette par habitant est de 1200 euros alors qu'elle est de 580 dans les communes voisines. La gestion municipale est à ce point catastrophique qu'elle a été notée 7 sur 20 par le site indépendant contribuablesassociés.org. Et comme le dit Einstein avec raison : "ce n'est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu'il faut espérer les résoudre".

3/ Quel est votre projet pour la ville ?

Il est temps de changer. Madame le maire a échoué, elle doit laisser la place. Notre projet tient en une phrase : une ville aux finances saines, pour des habitants fiers. C'est autour de cette idée que nous construirons Epinay-sous-Sénart demain.


  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères