MoDem 91
Le blog

modem 91 blog ledeputeiquimarcheJean Lassalle marche à la rencontre de nos concitoyens depuis plus de 2 mois. Il a parcouru 1300 km à pied. Il a pu recueillir les témoignages d’environ cent personnes par jour. Tout le monde sait que la France ne va pas bien mais le malaise est beaucoup plus profond qu’attendu. C’est pourquoi Jean Lassalle a décidé de faire un point d’étape pour rendre compte de la situation. J’y étais. Voici ce que j’en ai retenu.

Jean Lassalle est parti le 10 avril de l’Assemblée Nationale, à pied pour rencontrer nos concitoyens et entendre leurs souffrances,

leurs difficultés mais aussi leurs aspirations et espoirs. Il nous a expliqué que cette initiative s’était imposée à lui car il avait le sentiment dès septembre que la situation des gens n’allait pas s’améliorer. Il nous a aussi dit que comme beaucoup d’autres députés, il n’arrive plus à traiter les dossiers de son territoire, que les députés ont perdu leurs repères et que leur pouvoir au nom du peuple souverain s’efface.

Il nous a assuré que si sa démarche est apolitique au sens partisan du terme, ce moment est le plus politique de sa vie et sans doute le plus utile. Car la politique c’est aimer et c’est servir.

Ce fut une grande surprise pour Jean Lassalle que de voir tant de gens lui parler autant si on les écoute vraiment. Les principaux messages de nos concitoyens sont :

1) “On vous déteste”. Le “vous”  déteste les hommes politiques et toute la sphère politico-médiatique. Car ils disent que les politiques leur font des promesses jamais tenues, qu’ils n’ont rien de vrai et qu’ils les prennent pour des demeurés.

2) “Nous n’avons plus d’avenir, plus rien de commun”. Il n’y a plus d’avenir, plus de destin commun entre les jeunes, les retraités et ceux qui travaillent, Tout s’est fracturé. Les betteraviers vivent aisément pour la plupart mais leurs enfants ne veulent pas prendre la suite. Le CDI n’existe plus, la norme c’est le CDD. Ils ont peur de leurs voisins, ils ont peur des autres, des étrangers. Ils pensent que leurs enfants vivront moins bien qu’eux. En plus, les gens ne savent plus s’ils sont mondiaux, européens, français.

3) “Peuple souverain”. Peuple? Nous sommes tous des invidualistes forcenés. Que voulez-vous qu’on fasse ensemble? Souverain ? Cela fait trente ans que l’on décide sans nous. Et quand on nous fait voter, on fait le contraire un an après.

4) “Répétez nos mots, n’enjolivez pas!”. Les gens ne savent pas ce que donnera l’initiative de Jean Lassalle mais lui demandent instamment de ne pas travestir ce qu’ils lui ont dit, de ne pas dire que cela allait à peu près bien.

5) “Ca va péter” Neuf sur dix émettaient ce pronostic. Peu sont prêts à agir pour que cela parte. Mais environ trois sur dix donneraient un coup de main si cela partait vraiment.

Seulement un sur dix pense que globalement cela va.

6) Un rejet violent de l’Europe, même dans des zones qui étaient ultra pro-européennes. On dit que “l’Europe c’est la paix” mais les gens pensent que même sans Europe, la France et l’Allemagne ne vont pas se déclarer la guerre et avec l’Angleterre non plus. Et ils dénoncent le fait que l’Europe est la passoire de la mondialisation.

Jean Lassalle s’est rendu compte que si on les écoute vraiment, les gens parlent beaucoup sans se limiter aux critiques stériles. Ils en arrivent assez vite aux propositions. Ils sont passionnés de politique.

C’est pourquoi il a lancé les Cahiers de l’Espoir, inspirés des cahiers de doléances de l’Ancien Régime.

Jean Lassalle ajoute « je veux encourager le peuple à trouver les portes de l ‘échange et du dialogue. Je crois de toutes mes forces qu’il y a beaucoup à en espérer ».

logo ledeutequimarcheLe député, qui a mis en place le site http://www.ledeputequimarche.fr , invite chacun à s'exprimer, seul ou en groupe, en ligne ou par lettre à l'Assemblée nationale en remplissant un Cahier de l'espoir faisant part de ses attentes ou de ses doléances. "Je m'engage à en faire l'écho", a-t-il assuré, soulignant : "Le niveau de désespoir que j'ai rencontré se situe à une hauteur que moi-même je n'avais pas mesurée".

Les Cahiers de l'espoir http://www.ledeputequimarche.fr/blog/cahiers-de-lespoir pourraient être remplis par un maire qui réunirait son conseil municipal, les membres d'une administration ou d'une association, les habitants d'un quartier ou les membres d'un club de pétanque par exemple, a énuméré le député,"pour parler d'eux-mêmes mais aussi d'une manière collective".

Il vaut mieux que chacun exprime ce qu’il a sur le cœur plutôt que de le laisser dire par les extrêmes.

Les Cahiers de l’Espoir c’est : qu’est-ce que je propose ? Pour mon village, pour mon quartier, pour ma région. Comment je m’y trouve ? Comment j’ai vécu ces trente dernières années ? Comment je pourrais proposer ? Quelles sont les idées fortes que je retiendrai pour donner des idées au Président de la République, François Hollande ?

Pour Jean Lassalle, un des effets attendus des Cahiers de l’Espoir est de réagréger ceux qui sont sortis du système ou tout prêts d’en faire autant. Les cahiers de doléance avaient donné corps à une société alors divisée en trois ordres. L’ambition des Cahiers de l’Espoir est de redonner corps à une société atomisée.

La synthèse des contributions individuelles et collectives reste à faire, mais d’ores et déjà quelques grandes orientations peuvent être dégagées.

La France s’est construite sur un lien intime entre les Hommes et les Territoires. Il faut garantir les biens publics et l’égalité entre les territoires. Il faut faire redémarrer le pays, engager un travail de développement.

Ce serait un formidable défi notamment pour la Jeunesse qui a du mal à trouver sa place dans la société et pour nous, moins jeunes, qui pourrions l’aider dans cette tâche avant de lui passer le relais.

Ce serait ainsi l’une des plus fabuleuses pages de l’Histoire de l’Humanité.

C’est pourquoi il faut faire connaître les Cahiers de l’Espoir et participer à ce travail collectif.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères