MoDem 91
Le blog

modem 91 blog ledeputeiquimarche Pour nous la marche commence à 10 heures ce samedi 14 décembre 2013, pour lui le 10 avril 2013

10 heures , grand soleil sur Paris, nous sommes nombreux, pressés aux Tuileries, le cortège enthousiaste accueille Jean Lassalle et s'ébranle vers la Concorde et l'Assemblée Nationale.

11H 07, la foule se presse devant la porte du 101 rue de l université devenue goulot d'étranglement , les bonnets rouges pointent, surpassant les plats bérets basques rouges, noirs; la France multicolore égaye la rue froide et ensoleillée , se presse pour aller accueillir son héros et lui parler enfin pendant une longue journée;

La salle est bondée, Jean est hiératique , un phrasé haletant, scande les mots engagement, l'entêtement , comme des mantras ; nous ovationnons notre héros, les applaudissements pleuvent sur lui, sur sa route...

Émus , nous vagabondons avec lui qui se promène à travers la politique comme il se promène à travers la vie,

Les anecdotes fusent : "trois jours cette institutrice alsacienne m'a cherché..»

Jean fédère les rébellions , essuie les désespoirs : " Merci aux bonnets rouges de m'avoir éveillé avec leur style, à leur manière", "je ne sais plus avec qui partager mon destin",

Notre Don Quichotte rencontre les forts , les puissants, les rebelles "j'ai rencontré Claude Bartolone, Edouard Martin,... et aussi les obscurs, les sans-grades..."

Et en tire des enseignements : "Nous allons refaire l'effort de nous reconstruire"

Des fulgurances démocrates : "Rien ne résiste à ce qui est voulu par tous"

Des aphorismes philosophiques : "Nous ne sommes bien que lorsque nous sommes nous-même"

Pour nous 1 km, les Tuileries , l ‘Assemblée Nationale, une heure et deux pincées d’attente et de piétinements; pour lui , 6000 km, 217 jours et deux paires de chaussures.

La route est un acte politique , Jean le dit , le répète, un acte politique au sens athénien du terme.

Jean Lassalle , Jack Kerouac, la route 66, la France ...

14 h45 Assemblée Nationale

Pour lui, le chemin un pas, après l'autre , la pluie, le vent , , les gens parlent, se confient, le soleil agrandit l'horizon; coprod  tourne

Pour nous, les fauteuils après le sandwich, la haute silhouette de Jean envahit l'image, le court métrage commence

15 h 09 les Débats font rage :

Eliot propose un parlement des jeunes, Jean-Christophe Loric, conseiller général de la Somme, ancien d’Erasmus, parle de l'Europe, Marielle intervient, remercie Jean .

L'avertissement de Jean tonne comme la foudre : "ll est minuit moins dix"

Jean écoute , recueille les cris, les lassitudes, les angoisses et les confidences, d’étape en étape de l’Alsace à la Corse, de la Corse à la Somme.

Nous débattons, les collèges pour tous, la désertification rurale, les jeunes et l’entreprise; les savants, Anne Sophie Godfroy maître de philosophie, les passionnés, Jacques Pedehontaa, maire du village de Laàs, centre du monde (alliance du boucher, des mathématiques et de la maison de Dieu !) , se succèdent sur l'estrade , le micro circule de main en main.

Jean progresse de 20 km en 20 km..

Les débats s’achèvent dans une liesse de tous, Jean nous invite au banquet de ce soir

La marche de Jean Lassalle est achevée.

Ce soir samedi 14 décembre les cahiers de doléances ont pris leur envol, nous nous disputons l'honneur d’y travailler chacun dans nos villes , villages, campagnes et mégapoles.

La marche de Jean Lassalle vient de commencer...

Le soir nous sommes réunis pour le banquet de l'espoir, la marche est finie, le meilleur est derrière nous.

Puis Jean et un ami maire et berger s'avancent de conserve, béret dans la lumière...

Les chants pyrénéens vibrent, plainte joyeuse d’une contrée, France des Pyrénées, France du Béarn, France de tous...

Vous l'avez compris, à l'instar de Raymond Depardon restituant au Grand Palais la France aux Français, Jean n'en finira pas de représenter la France et redonner aux simples habitants leurs lettres de noblesse.

Nous sommes tous debout et la nuit n'en finit pas de résonner de nos applaudissements..

Sophie Lecomte
Conseillère municipale Modem des Ulis
  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères