MoDem 91
Le blog

modem 91 blog debatLe deuxième volet du colloque annuel du MoDem 91 "Quel avenir pour l'Essonne ?" s'est déroulé le samedi 17 novembre 2012 à Massy devant une salle studieuse et active. Les participants se sont, cette année, interrogés sur l'avenir des services publics pour les Essonniens.

Le président du MoDem 91, Serge Gaubier a accueilli l'ensemble des participants en soulignant l'implantation de cet événement dans l'espace politique essonnien, que nous essayons d'inscrire dans la durée. Il a rappelé la vocation de ce rendez-vous : favoriser le pluralisme dans le débat public, tout en regrettant le refus de participer des élus de gauche. Les débats sont lancés et animés par Tarik Meziane, le trésorier départemental.

Le Sénateur-Maire de Massy et président d'Europ' Essonne Vincent Delahaye a ouvert les travaux et a centré son intervention sur l'avenir des transports publics, en donnant le point de vue d'un élu national, du maire d'une ville moyenne et de président d'une communauté d'agglomération qui a fait le choix de cette compétence comme axe prioritaire.

Christian Schoettl, maire de Janvry et président d'un syndicat intercommunal de traitement des déchets et de communauté de communes a ensuite traité le délicat problème de gestion des ordures ménagères, d'une part, défendu l'importance de l'implication bénévole des milliers d'élus locaux d'autre part dans le quotidien de nos concitoyens.

La question d'un service public de l'éducation a été présentée ensuite par Hakim Moujaat, Délégué Général, et Eric Raimond, président des Experts scolaires. Cette communication à deux voix et les nombreuses questions qui ont suivi a mis en exergue la manière dont la prise en charge des enfants se résume souvent à des questions de garde et dont l'opinion sousestime le rôle complexe et éminemment pédagogique des animateurs et directeurs d'Accueils de loisirs et de services périscolaires. Les élus participant au colloque ont attiré l'attention du public sur les conséquences financières et d'organisation de la modification des rythmes scolaires.

Jean-Baptiste Rousseau, Maire de Soisy-sur-Seine a mis en évidence les nouveaux défis des services publics municipaux à l'heure des transferts de compétences vers les intercommunalités et a mis en perspective la responsabilité pénale des élus.

Enfin, les Docteurs Lelièvre ont développé le thème de la santé publique en soulignant les problèmes nombreux de corruption, l'inefficience des partenariats Privé/Public. Dans une ambiance conviviale et attentive, un débat riche a donc eu lieu sur une question cruciale dans la perspectives des prochaines élections municipales.

L'après-midi s'est achevé par un verre de l'amitié.

Eric Raimond
Vice-Président chargé de la visibilité

 

  • Discussions avant l'ouverture du colloque
  • Clics: 270
  • imgp6089-bis
  • Clics: 259
  • imgp6092-bis
  • Clics: 280
  • imgp6093-bis
  • Clics: 274

Voir toutes les images

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères