MoDem 91
Le blog

Cette année, notre Congrès annuel s’est tenu à Longjumeau le 27 juin dans le cadre verdoyant du Parc Nativelle. Au programme :

Retour sur la présidentielle et les législatives (par Tarik Meziane)

Congrès du MoDem Essonne 2017Le 23 février, François Bayrou a noué une alliance avec Emmanuel Macron, ce qui a d’ailleurs permis de réconcilier plusieurs sensibilités du MoDem de l’Essonne. Pour l’élection Présidentielle ainsi que les élections Législatives, nous avons établi une coordination de campagne commune avec En Marche Essonne, tout en effectuant aussi des actions autonomes qui nous ont permis d'obtenir une certaine visibilité. Tarik Meziane et l'ensemble des militants du MoDem Essonne remercient chaleureusement Patrick Borrot pour tout le travail de coordination avec En Marche et sur le terrain au cours de la campagne présidentielle.

La victoire de Macron nous satisfait, d’autant plus par son résultat de 72 % au deuxième tour dans l'Essonne, supérieur à ses 66 % au niveau national. Le résultat national des législatives est positif pour le Modem avec plus de 40 élus. Mais en Essonne, la circonscription affectée au MoDem (2ème, Sud-Essonne) était la plus difficile et n'a pas permis d'obtenir d'élu.

Daphné Ract-Madoux donne un témoignage sur sa campagne dans la 2ème. La plupart des EM de la circonscription ont joué le jeu, et elle a pu compter aussi sur un bon soutien de l’ensemble des militants MoDem de l’Essonne. Une réunion publique avec François Bayrou a également été organisée, d’autant plus notable qu’il s’agit d'un des rares événements auquel a participé le Président national de notre mouvement sur l’ensemble du territoire.

Sylvie Gibert a été suppléante de Pierre-Alain Raphan (EM) dans la 10ème circonscription, qui a été élu Député. Sa campagne a été marquée par un recours important aux réseaux sociaux, à la démocratie participative et la promesse de liens renforcés avec les territoires. Sylvie souligne que les militants du MoDem, et plus spécifiquement les Parlementaires, devront rester vigilants sur l’application du volet « protection » du programme d’EM, la « question sociale » devant rester dans l’ADN du MoDem en tant que parti humaniste.

Alban Bakary s’est présenté en autonome sans investiture pour proposer une offre centriste aux électeurs de la 1ère circonscription de l’Essonne. Il a fait une belle campagne, simple et authentique. Il a obtenu 7,83 % face à Manuel Valls, arrivant devant les Républicains et le Front National dans la ville d’Évry, ce qui le crédibilise sur place.

Préparation des sénatoriales (par Tarik Meziane)

Fort d’un ancrage restauré par les dernières différentes élections locales et d’une base d’élus, le MoDem Essonne présentera des candidats, voire une liste autonome, aux Sénatoriales. Le Président lancera un appel à candidature dans les jours qui viennent afin de déterminer les profils susceptibles d’être candidats parmi les nombreux élus compétents et actifs sur l’ensemble du département. Il demandera au Siège du MoDem quelles sont les perspectives de liste commune avec En marche.

Autres points

- Point financier : Les finances sont saines et permettent d’envisager un engagement dans la campagne des élections Sénatoriales.

- Point Europe (par Patrick Borrot) : Dans le cadre des consultations de la Commission européenne, une petite équipe a fait un gros travail sur la réforme de la PAC (Politique Agricole Commune). Un article sera publié sur le site du MoDem Essonne prochainement.

Par ailleurs, l’Université de Rentrée du MoDem aura lieu à Guidel (Morbihan) du 29 septembre au 1er octobre. Comme chaque année, le MoDem Essonne veillera à mobiliser massivement ses militants, d’autant plus dans le contexte politique crucial actuel.


  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères