MoDem 91
Le blog
Deux points à l’ordre du jour :

Élection d’un nouveau Président par intérim

Tarik Meziane ayant fait part de sa démission de la Présidence du MoDem 91, un Conseil Départemental extraordinaire a été organisé pour désigner un Président intérimaire dont le mandat courra jusqu’à la date de renouvellement des instances du Mouvement (en principe jusqu’en novembre 2017).

Les deux Vice-Présidents ayant refusé d’assurer l’intérim, un vote a été organisé pour départager les deux candidats déclarés, Alban Bakary et Sourya Zinnoury, qui ont précisé chacun leurs motivations au cours d’une brève allocution.

Alban Bakary a obtenu 41,4 % des voix et Sourya Zinnoury en a obtenu 58,6 %. Sourya Zinnoury a été élu Président du Mouvement Démocrate en Essonne.

Soucieux de l’unité de notre mouvement et de la continuité de son action, il a précisé qu’il n’y aurait pas de modification de la composition du Bureau jusqu’au renouvellement des instances départementales.

Préparation des élections sénatoriales du 24 septembre 2017

Suite à la décision du Congrès de participer activement à ces élections, un appel à candidatures a été lancé.

Avant le Conseil départemental, les élus se sont réunis pour étudier les propositions de candidatures. Sept ont été retenues : Cinq candidats et deux suppléants. Pour les trois premières places, l’ordre a été déterminé en fonction de la notoriété supposée des candidats auprès des grands électeurs. Le Conseil départemental a accepté à l’unanimité cette liste :

  • Sylvie GIBERT, Conseillère Départementale, Conseillère Municipale de Grigny
  • Jean-Paul MORDEFROID, Maire-Adjoint de Verrières-le-Buisson, Vice-Président du MoDem de l’Essonne
  • Daphné RACT-MADOUX, Conseillère Municipale de Yerres, Vice-Présidente du MoDem de l’Essonne
  • Florentin FELIHO, Conseiller Municipal de Longjumeau
  • Caroline PEGANG, ancienne élue locale
  • Joseph NOUVELLON, Conseiller Municipal d’Évry, Conseiller Communautaire
  • Martine TINEL, ancienne élue locale, Déléguée départementale du MoDem de l’Essonne

Si toutefois les directions respectives du MoDem et de En Marche ! décident de maintenir l’alliance comme aux législatives, notre Président sera chargé de négocier avec le siège pour que les candidats MoDem devant figurer sur la liste commune :

  • soient choisis parmi les sept noms proposés par notre Conseil départemental,
  • le candidat MoDem le mieux placé occupe une place considérée éligible sur la liste commune (généralement l’une des deux premières).

  • Aucun commentaire sur cet article.

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 / 300 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 300 caractères