MoDem 91
Le blog

maire modem91 2015

Les élus du Mouvement démocrate de l’Essonne mobilisés auprès des maires contre la baisse des dotation de l’Etat et du transfert continu de charges mal ou pas compensées aux communes et aux intercommunalités.

modem91 regionales 2015Les élections régionales de décembre prochain vont constituer une échéance électorale redoutable pour le Mouvement Démocrate.

Le Mouvement Démocrate est confronté à un choix difficile dans le contexte politique actuel :

- Doit-il privilégier la promotion de ses valeurs et de ses propositions en présentant des listes indépendantes quitte à obtenir de faibles résultats et même à risquer le non-remboursement par l’Etat de ses frais de campagne électorale ?

- Doit-il privilégier de larges alliances qui pourraient nous faire gagner des sièges mais aussi mettre en œuvre un programme assez éloigné de nos valeurs et propositions ?

modem 91 blog dep2015Chers Amis,

A l’issue du scrutin  pour l’élection du conseil départemental, l’Essonne a vu un changement de la couleur politique de son exécutif  suite à la victoire des partis de la droite et du centre. Présent lors de cette élection le Mouvement Démocrate essonnien est heureux de vous annoncer que pour la première fois se notre jeune histoire nous avons une conseillère départementale élue : Sylvie Gibert. En association avec un UMP, ils ont réussi à conquérir l’un des plus anciens fiefs de la gauche : le canton de Viry-Grigny.

congres2015 3 Jeudi 17 juin, le Modem Essonne organisait son Congrès Annuel à Évry. Comme chaque année, c’est l’occasion de faire un bilan sur l’année politique passée ainsi que de préparer les mois prochains et les nouvelles échéances.

Cette année, un invité de marque était présent pour l’occasion : Yann Wehrling, porte-parole du Modem et chef de file en Ile-de-France pour les régionales de décembre 2015.

Rer D GoussainvilleA la fin de l’année 2014, les socialistes et leurs alliés écologistes ont annoncé à grands coups de trompette la mise en place du dézonage des transports en commun, espérant faire oublier aux électeurs leur incapacité à gérer les transports en commun depuis plus de 15 ans. Cette mesure démagogique leur permettra peut-être de sauver quelques sièges au Conseil régional mais certainement pas d’améliorer la situation catastrophique des transports en Ile-de-France.

Malgré tous les expédients mis en œuvre par la SNCF et la RATP (généralisation des omnibus, allongement des temps de correspondance, exclusion de certains incidents des statistiques ...), la situation des transports ferroviaires s’est fortement dégradée au fil des années. Le dézonage le week-end a pu être expérimenté par les Franciliens. Ceux qui ont voté sa généralisation ne prennent sans doute jamais le train.